CUFORE

L’ULBU envisage de développer des activités de recherche, de formations et de service à la communauté dans des domaines variés.

Actuellement, son Centre Universitaire de Formation et Recherche en Entrepreneuriat  (CUFORE) est opérationnel. Il est logé dans les enceintes de l’ULBU sous la responsabilité d’une Coordinatrice et son Assistante.

CUFORE ayant comme objectifs:

  •  Éveiller et renforcer la culture entrepreneuriale ;
  • Créer de l’emploi ;
  • Contribuer à l’augmentation du PIB.

 Pour atteindre ses objectifs, le CUFORE a mis en place des stratégies dont :

  •  Formation en entrepreneuriat ;
  •  Encadrement post-formation des lauréats du CUFORE  pour la mise en œuvre des plans d’affaires élaborés ;
  •  Renforcement des promoteurs des PMEs en compétences de gestion ;
  •  Le plaidoyer pour la constitution des fonds de promotion de l’entrepreneuriat ;
  •  La recherche en Entrepreneuriat.

 Les groupes cibles du CUFORE sont les suivants :

  • Les jeunes des niveaux Universitaires, Humanités générales et Techniques ;
  • Les fonctionnaires et les salariés du secteur privé en exercice qui désirent préparer à temps leur  retraite et les retraités qui désirent créer leurs entreprises ;
  • Les entrepreneurs qui ont besoin de renforcer leurs compétences.

 Le CUFORE inscrit à son actif d’importantes réalisations. En effet depuis sa création, le  Centre a déjà formé 8 promotions ordinaires et une promotion spéciale, soit 116 lauréats pour la formation ordinaire et 347 lauréats pour la formation spéciale.

Soixante huit (68) plans d’affaires ont été rédigés et présentés, d’autres sont en cours d’élaboration.

Le CUFORE a été certifié provisoirement par l’IFC, groupe de la Banque Mondiale,  pour l’animation des formations business edge. Ces formations visent le renforcement des capacités de gestion des  entrepreneurs des PMEs et des autres sociétés.

 Le CUFORE a inscrit dans ses ambitions et perspectives les chantiers suivants :

  • Accompagner et encadrer les lauréats du CUFORE dans la mise en œuvre de leurs projets par des visites et des actions de renforcement des capacités managériales ;
  • Mener un plaidoyer pour la constitution d’un fonds de garantie pour faciliter le démarrage des projets des jeunes entrepreneurs
  • Rendre les formations accessibles aux jeunes diplômés qui sont limités par le coût de la formation ;
  • Mener des recherches scientifiques afin de constituer plus tard un centre d’innovation en entrepreneuriat.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.